Le Qi Gong : c’est quoi ?

Issu de la médecine traditionnelle chinoise, le Qi Gong ou qigong est une gymnastique qui est pratiquée depuis des milliers d’années et qui fait travailler le corps, l’esprit et le souffle. Idéal pour se sentir mieux, il rencontre un succès de plus en plus grand en France. Nous vous proposons justement d’en apprendre un peu plus sur cette discipline.

En quoi consiste le Qi Gong ?

Issu des mots chinois « qi » (énergie) et « gong » (travail), le Qi Gong est une gymnastique (voisine de l’art martial Taï-chi-chuan) qui consiste à travailler l’énergie. Il s’agit de l’une des cinq branches de la médecine traditionnelle chinoise. Sa pratique combine de la méditation, des mouvements lents et des exercices de respiration. En travaillant la respiration, la technique chinoise facilite la circulation de l’énergie et permet de retrouver une certaine vitalité pour une meilleure santé et une bonne harmonie entre l’esprit et le corps.

Si au cours de la révolution culturelle en Chine, la pratique du qigong a été un peu marginalisée, elle est vite redevenue populaire. Pour les Chinois, cet art du bien-être s’intègre dans un mode de vie qui associe également d’autres branches de la médecine traditionnelle. En fonction de vos besoins et de votre état, vous pouvez opter pour une pratique du Qi Gong à des fins thérapeutiques, et dans ce cas, les exercices agissent de manière ciblée sur les parties du corps à soigner.

Le Qi Gong : c'est quoi ?

Quels sont les principes du Qi Gong ?

Le Qi Gong est une gymnastique qui s’inspire des principes de la médecine traditionnelle chinoise : elle place donc l’énergie au centre de tout. L’équilibre de cette énergie est très bénéfique pour la santé, puisqu’elle permet la prévention de certains maux. Le Qi Gong vise alors à contrôler cette énergie en se servant du corps. Il se décline sous plusieurs formes qui contribuent toutes au bien-être de l’esprit et du corps.

La pratique de cet art énergétique repose sur une harmonie au niveau du souffle et des gestes, qui peut être obtenue à partir de mouvements circulaires lents. Le Qi Gong se base aussi sur la respiration et sur l’esprit qui doivent tous les deux être travaillés. Quant à la lenteur des exercices, elle permet de vite détecter et de supprimer les éventuels blocages énergétiques, afin de sentir l’énergie circuler dans l’esprit et le corps.

Pourquoi faire du Qi Gong ?

Si le Qi Gong est très apprécié des Chinois et si depuis quelques années il est si populaire en France, c’est parce qu’il est avantageux sur de nombreux plans.

Il permet d’avoir un meilleur contrôle des émotions et du stress

Le Qi Gong aide à mieux vivre les situations de faible estime de soi, de lassitude et de troubles du sommeil, entre autres. Il joue en effet un rôle non négligeable dans la sécrétion des hormones de l’humeur telles que la sérotonine et la dopamine. Des études ont aussi prouvé qu’il était d’une grande efficacité contre le stress et qu’une pratique régulière facilitait la détente. Généralement, à la fin des séances vous pouvez vous sentir en meilleure forme et gagner en vitalité.

Il permet de devenir plus souple et de réduire les douleurs articulaires

Toutes les personnes désireuses de gagner en souplesse devraient opter pour une pratique du qigong. Ses mouvements et ses exercices permettent en effet de raffermir les muscles et de dénouer les articulations de façon progressive. Ce qui aide ainsi à réduire les douleurs au dos et aux articulations. Chez les seniors, les risques de chutes peuvent ainsi être amoindris.

Il contribue au développement de l’équilibre

Sur le plan physique et mental, le Qi Gong contribue à développer l’équilibre de toute personne qui le pratique. Certains exercices consistent en effet à adopter des positions et à rester immobile pendant un bon moment. La concentration, les efforts et la persévérance nécessaires pour y arriver, permettent au fil des séances d’être plus équilibré aussi bien mentalement que physiquement.

Il est bénéfique pour la santé

Si en Chine, le Qi Gong est aussi privilégié dans la médecine traditionnelle, c’est en raison de ses nombreux avantages sur la santé. En permettant par exemple la circulation de l’énergie à l’intérieur du corps, la technique permet de détendre le ventre et de faciliter le transit. Des études menées par des chercheurs chinois ont aussi démontré que sa pratique pouvait aider à avoir un meilleur contrôle de l’hypertension.

De plus, ceux qui font souvent ces exercices sont un peu moins exposés à certaines affections respiratoires et aux rhumes. Chez les personnes ayant un cancer, le Qi Gong permet de renforcer l’efficacité des traitements classiques (radiothérapie ou chimiothérapie), d’améliorer le moral et de conférer plus de tonus au corps et à l’organisme. Par ailleurs, certains mouvements s’adressent uniquement aux femmes et peuvent les aider à mieux vivre leur ménopause.

Comment pratiquer le Qi Gong ?

Même si vous avez prévu de pratiquer votre activité seul, pour vos débuts, il est quand même important de solliciter les services d’un maître compétent. En dépit des nombreux livres qui sont publiés au sujet du qigong, il est en effet nécessaire de se faire aider au début. Apprenez aussi à évoluer de façon progressive et pour chaque technique effectuée, faites de votre mieux sans trop forcer sur votre souffle et votre corps. La maîtrise viendra forcément au fil des exercices.

La pratique du Qi Gong prend en moyenne trois quarts d’heure et votre professeur commencera par des étirements et l’adoption de postures adéquates. Il faut dire qu’à l’inverse des mouvements du taï-chi, qui se font de façon verticale, le qigong peut se pratiquer dans toutes les positions. Il y a ensuite un travail sur la respiration, pour que celle-ci soit régulière, silencieuse, calme et longue. Au cours d’une séance, le professeur réalise des exercices qui exigent l’immobilité, mais également ceux qui nécessitent des mouvements. Afin d’avoir une meilleure compréhension des mécanismes énergétiques, une visualisation est aussi importante. Par ailleurs, une pratique de la méditation peut aider à conclure les séances.

Toutefois, les femmes enceintes et les personnes qui ont des problèmes cardiaques et articulaires doivent demander l’avis d’un professionnel de la santé avant toute pratique du qigong. Faites également attention au choix de votre professeur et privilégiez toujours ceux qui ont suivi une formation. Ne vous faites pas avoir par ces personnes qui se proclament maîtres et qui dispensent plusieurs fois par semaine des cours dans les jardins publics. Renseignez-vous toujours sur leurs compétences et sur leur formation. Enfin, sachez que vous n’êtes pas tenu de faire des exercices de qigong tous les jours : trois séances par semaine peuvent être suffisantes.

  • Post author:
  • Reading time:7 mins read