Les bienfaits du tai chi

Le tai-chi est un art martial chinois populaire et très ancien qui fait partie intégrante du système de la médecine traditionnelle chinoise. Souvent confondu avec le qi gong, le tai-chi est en réalité une forme complexe de ce dernier. Il s’agit d’une forme d’autodéfense qui s’est muée peu à peu en gymnastique de santé permettant de favoriser la relaxation et la détente par une approche corps-esprit. Cette discipline s’appuie sur la méditation en mouvement, en sollicitant le corps et l’énergie. Il se caractérise par l’enchaînement de mouvements lents et circulaires et se décline en 5 styles différents. Pourquoi pratiquer le Tai-chi chuan, quels sont les bienfaits de cette discipline pour le corps et l’esprit ?

Comprendre le Tai-chi

Le tai chi est une technique de combat devenue au fil du temps une discipline sportive sous la forme de gymnastique de santé. Sa renommée est telle qu’il est pratiqué à travers le monde et notamment en Occident. Cet art martial est plus précisément basé sur les principes opposés du Yin et du Yang qui prône l’interaction de 2 énergies opposées pour trouver l’équilibre. Il se caractérise ainsi par l’enchaînement de gestes et de postures lents et souples, à exécuter en continu sans arrêts brusques ni saccades.

Les enchaînements à réaliser pendant une séance de tai chi peuvent comporter jusqu’à 100 mouvements différents, sollicitent les jambes et se répercutent dans les bras. Les mouvements sont ronds et spiralés, exécutés avec lenteur et précision dans un ordre établi appelé « forme », et donnent l’impression que le reste du corps est immobile même si ce n’est pas le cas puisqu’un travail profond de chaque muscle est effectué.

La respiration est au cœur des exercices de tai chi. Elle sert à sous-tendre le mouvement et contribue à la réduction des tensions. Le tai chi se pratique généralement en groupe, et à tout âge, allant des plus jeunes aux plus âgés. Il existe peu de contre-indications à la pratique de cette gymnastique, elle ne requiert en effet pas de force considérable.

bienfaits-tai-les-chi

Quels sont les bienfaits du tai chi ?

Le tai chi est un exercice physique aux multiples bienfaits, ce qui explique d’ailleurs son succès.

Le tai chi réduit les risques de maladies cardiovasculaires

Le tai chi est une pratique à intensité modérée voire même faible, puisqu’elle ne fait pas transpirer et ne nécessite pas beaucoup d’efforts. Il n’en demeure pas moins qu’elle impacte positivement sur la santé cardiovasculaire de ses pratiquants, au même titre que les autres activités sportives. L’exécution des mouvements permettrait en effet de réduire les facteurs de risque cardiovasculaire et notamment l’hypertension ou l’hyperlipidémie. Une étude a permis de démontrer que 3 séances de tai chi hebdomadaires pendant 12 semaines permettraient de réduire la pression artérielle chez les personnes qui souffrent d’hypertension.

Le tai chi permet de stimuler la mémoire

Les bienfaits du tai chi sur le cerveau et plus précisément la mémoire ont été révélés par une étude qui détaille, entre autres, que la pratique régulière de cette gymnastique pendant 8 mois ferait croître l’hippocampe, la partie du cerveau qui joue un rôle primordial dans la mémoire.

Ces bienfaits se ressentent surtout chez les personnes âgées de 60 à 70 ans, qui sont normalement sujettes à une diminution de l’hippocampe. Comme de nombreuses autres activités physiques, le tai chi contribue ainsi à prévenir le vieillissement du cerveau et de nombreuses autres dégénérescences neuronales lorsqu’il est pratiqué régulièrement.

Le tai chi soulage les douleurs dues à l’arthrose

Deux études publiées en 2008 et en 2010 ont démontré les effets bénéfiques du tai chi sur les douleurs causées par l’arthrose. Cette gymnastique contribue à diminuer modérément la douleur et la raideur et apporte un sentiment de bien-être aux personnes atteintes de cette maladie. Ces résultats ont été constatés sur des personnes qui l’ont pratiqué régulièrement au moins pendant 8 semaines.

Le tai chi améliore le bien-être psychologique

En optimisant la concentration, la relaxation musculaire, l’équilibre physique et la respiration, le tai-chi contribue au bien-être mental. Il est donc conseillé de le pratiquer pour réduire les effets de la dépression, du stress, des troubles de l’humeur, de l’anxiété, etc.

Le tai chi pour combattre les troubles modérés du sommeil chez les personnes âgées

Les troubles du sommeil font partie des maux qui font souffrir les personnes âgées et qui peuvent être calmés grâce à la pratique du tai chi. Cette activité physique permet en effet de diminuer le temps d’endormissement, mais aussi d’augmenter la durée du sommeil. Ces résultats ont été constatés à la suite d’une étude comparative entre les effets de la relaxation et du tai chi sur des sujets souffrant de ces troubles. Pour profiter des bienfaits du tai chi sur les troubles du sommeil, il faut pratiquer une séance d’une heure 3 fois par semaine au moins.

media-bienfaits-tai

Le tai chi pour améliorer la respiration

Les effets de cet art martial ancestral sur les capacités respiratoires sont avérés, il optimise en effet la capacité de l’organisme à consommer de l’oxygène. Il s’agit plus précisément de la capacité d’aérobie, qui se traduit par une meilleure capacité à respirer avec ses poumons.

À noter toutefois que le développement de cette capacité n’est possible qu’au terme de plusieurs mois d’entraînements et par la maîtrise d’enchaînements spécifiques. L’optimisation de la capacité d’aérobie est aussi bénéfique pour la circulation sanguine, ce qui permet de prévenir les maladies récurrentes et de se maintenir en bonne forme physique et mentale.

Le tai chi pour soulager les personnes atteintes de cancer

Cette gymnastique douce fait partie des approches corps-esprit particulièrement recommandées pour les personnes atteintes de cancer afin de mieux gérer la maladie et les effets des traitements médicamenteux. Dans ce cadre, il faut savoir que le tai chi est plus efficace lorsqu’il est combiné avec le qi gong.

En contribuant à libérer le chi des personnes cancéreuses qui le pratiquent, il diminue sensiblement la fatigue causée par la maladie et renforce les fonctions immunitaires, notamment par la diminution du cortisol. Il permet aussi d’atténuer le stress et l’angoisse, ce qui permet de mieux appréhender la maladie et peut même participer à un rétablissement rapide, en plus des traitements classiques.